Categories
Tuto

Installer un serveur Jamulus sur Debian 10

Des semaines de confinement ne vous empêcherons plus de jammer avec vos collègues musiciens. Jamulus est un petit soft vous permettant de jouer avec eux (ou d’autre musiciens inconnus) avec une latence faible, tel un discord optimisé latence. Beaucoup de serveurs sont publics, mais peut-être voulez vous garder votre intimité ?

Alors même si un petit serveur Jamulus est rapide à lancer sous Windows (il est inclus dans le setup), peut-être certains d’entre vous souhaitent un serveur tournant 24h/24 sur un Linux, ou tout simplement ne pas utiliser la connexion, squattée par 2 enfants en mal de Disney+.

Voici donc un petit tuto pour vous expliquer comment installer un serveur sur une Debian 10

Préparatifs

Alors il va falloir vous connecter en root pour installer des packages, puis créer un utilisateur, le rajouter au groupe des sudoers, puis vous loger avec. Si vous avez un autre utilisateur, n’hésitez pas à l’utiliser et modifier le tuto en conséquence 🙂

apt-get update
apt-get upgrade
apt-get install build-essential gcc libssl-dev 
apt-get install make libpcre3-dev git 
apt-get install jackd qjackctl openjdk-8-jdk fakeroot

adduser jamjam
sudo adduser jamjam sudo
su - jamjam
sudo whoami

Setup

Jusque là, rien de nouveau et de très compliqué. Lançons donc maintenant le cœur du sujet. Toujours log avec cet utilisateur :

mkdir /home/jamjam/jam && cd /home/jamjam/jam
git clone https://github.com/corrados/jamulus
cd jamulus/distributions/ && ./build-debian-package.sh
cd /home/jamjam/jam/ && ls

Il faut à ce moment check votre version de Jamulus. La mienne est une 3.4.7 à l’heure où j’écris ces mots. Du coup installons le fichier .deb :

sudo dpkg --install jamulus_3.4.7_amd64.deb
sudo apt-get install -f
sudo dpkg --install jamulus_3.4.7_amd64.deb

Alors ici j’ai TOUJOURS du le faire 2 fois car la première il me mettait certains paquets en erreur. N’hésitez donc pas à le refaire après le apt-get install -f si il a généré une erreur.

Maintenant on veut lancer le service au démarrage, puis lancer le dit service. Repassez root, puis :

sudo cp /home/jamjam/jam/jamulus/distributions/jamulus-server.service /usr/lib/systemd/system/jamulus-server.service
systemctl enable jamulus-server.service
systemctl start jamulus-server.service

Voilà ! Le serveur doit être opérationnel ! Il vous suffit d’ouvrir le port 22124 UDP vers votre serveur si vous êtes derrière une box ou un routeur, ou a rajouter ca dans vos iptables.

Vous pouvez delete l’user que on a créé, et les dossiers téléchargés. Enjoy !

Categories
Tuto

Ajouter la prise en charge du RTMPS à un serveur NGINX RTMP

Depuis l’abandon par Facebook Live du RTMP pour son homologue sécurisé RTMPS, le module RTMP de NGINX ne fonctionne plus pour renvoyer son flux vidéo sur Facebook. Et Twitter va peut-être suivre la même voie….

Il existe un moyen très simple de créer un proxy sécurisé sur son serveur Debian ou Windows afin d’encapsuler les données dans le protocole sécurisé, puis de le renvoyer vers les serveurs Facebook ou Twitter. Et voici comment faire.

L’idée est d’installer stunnel (https://www.stunnel.org/downloads.html sur Windows):

apt-get install stunnel4 -y

Sur linux, il va falloir l’activer en modifiant le fichier “/etc/default/stunnel4” :

vim /etc/default/stunnel4

Ajoutez ou modifier la ligne :

ENABLE=1

Ensuite, créez / modifiez le fichier stunnel.conf (sur Windows il se trouve dans le dossier C:\Program Files (x86)\stunnel\config)

vim /etc/stunnel/stunnel.conf

Ajoutez y cela :

pid = /var/run/stunnel4/stunnel.pid
output = /var/log/stunnel4/stunnel.log

setuid = stunnel4
setgid = stunnel4

socket = r:TCP_NODELAY=1
socket = l:TCP_NODELAY=1

debug = 4

[fb-live]
client = yes
accept = 1936
connect = live-api-s.facebook.com:443
verifyChain = no

[twitter]
client = yes
accept = 1937
connect = fr.pscp.tv:443
verifyChain = no

Pour Windows, il suffit juste de rajouter cela :

[fb-live]
client = yes
accept = 1936
connect = live-api-s.facebook.com:443
verifyChain = no

[twitter]
client = yes
accept = 1937
connect = fr.pscp.tv:443
verifyChain = no

Enregistrez puis faites en sorte de démarrer stunnel au démarrage puis redémarrez le service :

systemctl enable stunnel4.service
systemctl restart stunnel4.service

Pour Windows, dans le dossier “stunnel” du menu Démarrage, cliquez sur “Service Install”. Le service Windows se chargera alors au démarrage.

Voilà ! Il n’y a plus qu’à changer votre fichier de configuration de NGINX ! Voici quelques exemples d’applications :

application live_facebook {
live on;
record off;
push rtmp://127.0.0.1:1936/rtmp/VOTRE_KEY_FACEBOOK;
}
application live_twitter {
live on;
record off;
push rtmp://127.0.0.1:1937/x/VOTRE_KEY_TWITTER;
}
Categories
Tuto

Comment supprimer le renouvellement d’un certificat SSL Let’s Encrypt

Et bien voilà le premier billet tuto / astuce !

Hier j’ai du réinstaller ce blog et j’ai déménagé de serveur. Il me fallait donc refaire des certificats SSL sur le nouveau serveur, mais surtout, supprimer le renouvellement prochain depuis mon ancien serveur.

Pour cela j’ai donc utilisé la commande suivante :

certbot delete --cert-name MyDomain.tld

Pas besoin de revoke préalablement, le script s’en charge !